Accueil

Bonjour et bienvenue
sur le site de l’unité pastorale de Fleurus

« Je prie pour que tous soient Un »
(Jean 17,21)

« Selon le concile Vatican II, ce qu’on appelle « paroisse » n’est pas une notion administrative, mais une communauté de fidèles du Christ, reliée structurellement au diocèse et à son évêque par le ministère du prêtre qui en est le curé, communauté qui manifeste suffisamment la diversité du Peuple de Dieu et est capable d’être signe efficace du Christ, offrant à la population d’un territoire donné tout ce qu’il faut pour devenir chrétien :
• la Parole de Dieu et les sacrements – à commencer par ceux de l’initiation chrétienne ;
• une « famille » locale de baptisés avec qui l’on peut prier et au sein de laquelle on peut partager les joies et les peines de l’existence ;
• une présence significative dans la vie sociale locale, notamment par une présence active auprès des personnes les plus fragilisées.
Cette mission dévolue à la « paroisse », c’est aujourd’hui à l’échelle d’une unité pastorale que nous sommes vraiment capables de l’exercer en Hainaut. Dès lors, rejoignant la volonté de l’assemblée synodale d’avancer plus résolument dans la voie des unités pastorales, il devient
logique d’appeler « paroisse » (au singulier) ce que nous désignons par unité pastorale. Cette logique conduit à situer autrement les 576 paroisses que compte aujourd’hui notre diocèse : non plus comme 576 « communautés » signifiantes et capables d’exercer de façon autarcique leur mission spécifique – la grande majorité des paroisses actuelles ne sont plus, depuis longtemps, de telles communautés-, mais comme des « membres » différents et actifs d’une même et unique communauté locale plus large et signifiante, formant à l’échelon local et en lien avec le diocèse, le « Corps du Christ ».
Après avoir refondé, lors de la création des unités pastorales, le sens profond de la mission de l’Église locale comprise comme fidélité à « écouter l’enseignement des Apôtres, à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières » (cf. Actes 2, 42), nous avons à prendre la mesure que nos paroisses actuelles ont à vivre l’appel que l’apôtre Paul lançait à chaque disciple du Christ : « notre corps forme un tout, et pourtant nous avons plusieurs membres, qui n’ont pas tous la même fonction ; de même, dans le Christ, tous, tant que nous sommes, nous formons un seul corps ; tous et chacun, nous sommes membres les uns des autres (…) Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne brisez pas l’élan de votre générosité, mais laissez jaillir l’Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur » (Romains 12, 4-5.9-11) »(Synode diocésain de Tournai, Décret n°2).


Les célébrations des 1ères communions
et de la confirmation 2020

Suite au confinement vécu il y a quelques mois, les célébrations des 1ères communions et de la confirmation prévues en avril et mai ont été reportées au dernier trimestre de l’année, c’est-à-dire à partir du 1er septembre. Veuillez cliquer sur le lien suivant pour en savoir les dates : Calendrier_1ère communions et confirmation_2020


Cliquez sur
Horaire des Messes  


Évenements heureux ou tristes sur la paroisse, 
Nouvelles – Annonces – Informations, 
veuillez cliquer sur le titre ci-dessous

Actualités sur la vie paroissiale


Voici quelques orientations  prises pour les années à venir :

  • Une liturgie accueillante et vivifiante :

 L’accueil fraternel durant toutes les célébrations mérite d’être soigné.

Pour que nos célébrations soient mieux préparées, variées et adaptées à une assemblée dont les aspirations sont parfois différentes, la mise sur pied d’une équipe liturgique telle que les décrets du Synode le demandent (décret 9) nous semble bien indiquée.

Il est aussi opportun d’articuler la liturgie et la catéchèse de telle manière que le peuple de Dieu qui est dans l’Unité pastorale de Fleurus, puisse célébrer Jésus, le Christ, avec une grande profondeur parce qu’il comprend davantage les rites, les symboles et le sens de l’eucharistie (décret 32 et 35).

Pour améliorer la qualité de notre pastorale, trois équipes seront mises en place et travailleront avec l’équipe presbytérale et l’EAP : l’équipe des funérailles, de préparation aux baptêmes et aux mariages.

  • La joie de la « Communication et de l’Annonce »

Pour mieux coordonner la communication et l’annonce dans notre Unité Pastorale, un responsable communication (décret 24), entouré d’une équipe, aura pour mission de discerner sur les moyens techniques, les supports, et les contenus afin de « communiquer l’Évangile, de témoigner de ce que nous vivons et de ce(lui) qui nous fait vivre » (décret 25).

  • Au service des personnes en situation de fragilité

« Tout ce que vous ferez à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait », Nous voulons porter à cœur le souci des autres et être sensibilisé à la solidarité et à la fraternité.

Pour mieux vivre cette mission, nous proposons de mettre sur pied une équipe « diaconie » (décret n°9) pour bien coordonner les différents services liés à ce domaine.