Mot du Curé

Joyeuses Pâques 2021

« Le Christ est ressuscité́, Il est vraiment ressuscité́…
si l’espérance t’a fait marcher plus loin que ta peur ! »

Cette année encore, nous fêtons Pâques dans des conditions particulières et non-souhaitées. Dans certains pays, les chrétiens ne peuvent pas se retrouver ensemble dans une église pour prier et chanter, écouter la Parole de Dieu et partager l’eucharistie. La célébration du mystère de la victoire par le Christ sur la mort intervient alors que la pandémie de Covid-19 continue de ravager le monde, causant deuil et souffrance parmi tous les peuples.

Faut-il encore espérer que l’année prochaine nous vivrons Pâques dans un contexte plus sain que celui-ci ? Peut-être que nous l’avions espéré l’année dernière. Et nous voici encore en pleine crise sanitaire. Qu’avons-nous comme garantie d’avoir des jours prochains meilleurs ? Plus que jamais, cette situation nous révèle combien l’espérance est une dimension de la Foi. Saint Paul le note : « Car nous avons été sauvés, mais en espérance seulement. Si l’on voit ce que l’on espère, ce n’est plus de l’espérance : qui donc espérerait encore ce qu’il voit ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec patience. » (Romains 8, 24-25)

Que l’Évangile de Pâques insuffle l’espérance dans nos cœurs et pensées, que le souffle de Dieu soutienne notre attente inébranlable pour que l’Église et chacun d’entre nous deviennent porteurs d’espérance et de lumière dans notre monde éprouvé.

Que Dieu, trois fois Saint, Celui qui est, qui était et qui vient, nous bénisse et nous garde.

Damien Mombo, Curé